La symbolique des maux : quand le corps s’exprime

Home  >>  Conseils & Actu  >>  La symbolique des maux : quand le corps s’exprime

La symbolique des maux : quand le corps s’exprime

Le 19 November 2018, posté par , dans Conseils & Actu, avec Comments Off on La symbolique des maux : quand le corps s’exprime

decodage-dos

Comme disait si bien Hippocrate:
“Si quelqu’un désire la santé, il faut d’abord lui demander s’il est prêt à supprimer les causes de sa maladie. Alors seulement il est possible de l’aider.” 

La maladie, c’est le mal-à-dire ! Le corps a sa raison de s’exprimer. Le tout est de connaître la cause de cette expression puisque lorsqu’on ne parvient pas à extérioriser par des “mots”, le corps s’en charge par des “maux”.
Certains diront que le corps a son langage. En effet, la localisation d’un trouble de santé dévoile une ou plusieurs symboliques dont voici quelques exemples.

• Les dents symbolisent notre capacité à prendre des décisions permettant de mordre à “pleines dents” dans la vie, la volonté d’aller de l’avant. Les dents sont un moyen de s’exprimer. Très dures, elles représentent l’énergie et l’intégrité. Les problèmes dentaires reflètent une difficulté à prendre une décision par peur ou par insécurité. Une douleur apparaît lors d’une situation “douloureuse”, elle indique une colère.
• Le cou symbolise la flexibilité et la souplesse. Il représente le lien entre le corps et l’esprit. Une raideur dans le cou correspond à des résistances, au refus d’une aide, ou à la fuite d’une situation inconfortable.
• La gorge symbolise l’expression, les échanges, la créativité, la vérité et l’affirmation. Un mal de gorge informe de la culpabilité d’une parole ou d’une pensée, ou bien d’une colère non exprimée par crainte de la réaction des autres; l’émotion est avalée.
• Les épaules représentent notre capacité à porter et supporter nos joies, nos peines, nos responsabilités, nos insécurités… Une douleur à l’épaule exprime une impression d’avoir trop à faire, de se voir imposer des choses ou de se sentir empêcher d’agir.
• Les bras symbolisent notre capacité à accueillir les nouvelles expériences de vie, à entrer en contact avec les autres, à porter l’amour physiquement, mais aussi à se défendre et à se protéger des attaques extérieures. C’est pourquoi, lorsqu’on croise nos bras instinctivement, on se protège…
• Les poumons symbolisent notre besoin d’espace et notre capacité d’adaptation. Une maladie des poumons est le signe d’une peur d’étouffer, d’une vie à l’encontre de ses aspirations. Les poumons sont associés à la tristesse en médecine chinoise.
• L’estomac symbolise notre capacité à digérer et à intégrer de nouveaux évènements. Les maux d’estomac se manifestent lorsque notre réalité est en conflit avec nos besoins et nos désirs souvent liés à nos relations (famille, amis, collègues). Certaines choses “restent sur l’estomac”.
• Le dos représente le soutien et le support de la vie. Il nous protège lorsqu’on se sent impuissant face à une personne ou à une situation: “on tourne le dos”. En avoir “plein le dos”, ne plus supporter ce qu’il nous arrive, y mettre tout ce qu’on ne veut pas voir ou laisser voir aux autres.
Remarque: Il existe une symbolique pour chaque vertèbre, voir ci-dessus (illustration tirée du livre de R.Fiammetti : Les cartes du langage émotionnel du corps).
• Le foie symbolise la confiance en nos possibilités. Des troubles du foie sont souvent dûs à des frustrations, des jalousies, de la haine, de l’agressivité. On a tendance à se juger, à se plaindre et à critiquer les autres et soi-même. En médecine chinoise, le foie est associé à la colère.
• Les intestins symbolisent notre capacité à relâcher, laisser aller ce qui nous est inutile ou à laisser circuler les évènements dans notre vie, La crainte, la confusion, la révolte, la honte peuvent se traduire par des troubles intestinaux. Ses problèmes peuvent également survenir lorqu’on se sent contrarié, victime d’une trahison, lorsqu’on a du “mal à digérer” un coup bas, après une séparation.
À titre d’exemple, la constipation indique le fait de ne pas vouloir ou pouvoir lâcher prise, souvent par rancoeur ou par peur de perdre. Au contraire, la diarrhée traduit un défaut d’assimilation du sujet; par saturation, par peur d’échouer ou par culpabilité, la personne a du mal à accepter ce qui vient de l’extérieur.
• Les reins symbolisent la stabilité, le discernement, l‘équilibre. Véritable filtre des émotions, un dysfonctionnement des reins représente une rétention d’émotions négatives, une vulnérabilité, la recherche d’un équilibre, souvent de la part des autres. En médecine chinoise, les reins sont le siège de la peur.
• Les jambes symbolisent nos déplacements, notre autonomie. notre capacité à avancer, aller vers le changement. Un problème aux jambes peut refléter un trop fort enracinement dans le quotidien, dans sa zone de confort, ainsi qu’un manque d’assurance, l’incapacité à rester debout face à une situation ou à une personne.
• Les genoux symbolisent notre flexibilité, notre capacité à s’adapter aux changements, à amortir les chocs, à persévérer mais aussi notre indécision. Une difficulté à plier les genoux démontre une rigidité lié à notre égo trop orgueilleux. À l’inverse, un genou qui se plie facilement est signe d’humilité et de souplesse.
• Les pieds symbolisent notre direction, notre objectif mais aussi notre relation à notre mère (contact avec la terre nourricière). En réflexologie plantaire, notre corps est réparti sur la surface de nos pieds. Ainsi, la localisation du trouble sur le pied informe de la partie du corps qui est touchée. Un problème au pied traduit une difficulté à aller vers un but ainsi qu’un besoin de stabilité et de sécurité.

Pour aller plus loin : Le Grand dictionnaire des malaises et des maladies de Jacques MARTEL.

Sur ces maux, le corps n’a pas dit son dernier mot !